Actualités sophrologie

Acouphènes, une aide positive de la sophrologie

By 25 janvier 2019janvier 31st, 2021No Comments

Stress et acouphènes:

Le cortex auditif est en lien avec le centre des émotions (système limbique). Quand le stress s’accentue les acouphènes ont tendance à augmenter. 

En agissant sur le centre des émotions et sur le système nerveux il est donc possible de diminuer la connotation négative de l’acouphène. 

En sophrologie il est également possible d’agir sur la représentation de l’acouphène lui-même et ainsi voir l’anxiété diminuer. 

La voie d’accompagnement se focalisera sur l’habituation, l’atténuation et la mise à distance des acouphènes. 

La sophrologie apparait comme positive dès les toutes premières séances : 

En effet d’après une étude réalisée par une commission de recherche sur les acouphènes qui a vu le jour en 2009 à l’Observatoire National de Sophrologie à Paris et qui se compose de quatre sophrologues, exerçant sur Rennes, Paris ou sa ceinture : Colette Baglione, Marie-Christine Couthenx, François Delabbaye, Patricia Grévin:

Sur un nombre de 68 patients suivis, 90 % des patients enregistrent une amélioration.

-sur 19 patients ayant suivi au maximum 4 séances individuelles : 15 constatent déjà un bénéfice. 

-en poursuivant la sophrologie entre 5 à 10 séances individuelles la moyenne de mieux-être atteint les 50% d’amélioration. 

-L’étude détaillée montre qu’un pic dépassant 60 % est atteint chez 12 des 32 sujets concernés, soit sur 35 % de l’échantillon. 

-5 patients tournent autour de 80 % de moyenne d’amélioration du mieux-être.

-et une personne ressent 95 % d’amélioration.

Le patient apprend dans cette pratique à s’intérioriser et à descendre ainsi à un niveau de conscience modifiée.

C’est dans ce niveau que le travail sur la conscience de l’être humain est possible. Cela ne peut pas s’atteindre seulement en quelques premières séances. La sophrologie mérite qu’on lui laisse le temps…

Le sophrologue suite à une anamnèse précise, adapte un protocole au plus juste du patient, de son vécu et de son ressenti. 

Plus d’efficacité sur le long terme:

La tendance s’améliore nettement sur une pratique à long terme (au-delà de 10 séances, voir même sur plusieurs mois ou trimestres).

Des protocoles de sophrologie « spécifiques acouphènes » ont été mis en place avec des spécialisations pour sophrologues. 

En participant aux séances de sophrologie acouphénique individuelle la personne apprend à gérer ses réponses émotionnelles, à ré-apprivoiser les sons, et peut alors se réapproprier un bien-être.

La sophrologie propose des mouvements corporels et respiratoires à la portée de tous. 

Mais la sophrologie c’est aussi un nouveau regard plus positif, sur les évènements, qui s’installe peu à peu dans votre vie 🙂

Lucinda Hué,

Sophrologue à Angers,

Contactez-moi au 06-29-77-55-44.

 

Texte source Colette Baglione, Diplomée de pharmacie et de sophrologie. 

Lucinda Hué

Author Lucinda Hué

More posts by Lucinda Hué